Accueil du site > Actualité > El Jadida : Un nouveau pôle urbain sur l’ancien aérodrome

El Jadida : Un nouveau pôle urbain sur l’ancien aérodrome

lundi 15 septembre 2008, par El Jadida

  • Digg
  • Del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • Technorati
  • Live
  • MySpace
  • Scoopeo
  • Wikio
  • Furl
  • Blogmarks
  • Reddit
  • Mister wong
  • Viadeo

· La fin des travaux d’aménagement prévue en décembre 2009

· La commercialisation des deux premières phases en juin prochain

Les aménagements et le développement des terrains de l’ancien aérodrome pour un nouveau pôle urbain sont lancés à El Jadida. Le projet d’envergure qui s’étend sur près de 92 ha permettra la création de nouveaux liens entre les différents quartiers de la ville, est-il indiqué auprès de la CGI (Compagnie générale immobilière), filiale de CDG Développement.

Le montant d’investissement relatif aux aménagements (infrastructure primaire) est de l’ordre de 220 millions de dirhams. Pour rappel, l’investissement global est estimé à 5 milliards de dirhams. La fin des travaux d’aménagement est prévue en décembre 2009.

Le lancement de la commercialisation des deux premières phases, Mail central vert (comprenant appartements et commerces) et villas débutera en juin de l’année prochaine. Déjà, les demandes affluent au siège de la CGI à Rabat. Toutes seront prises en compte, et chaque client sera contacté individuellement, est-il indiqué. Les prix de cession seront étudiés, selon les fluctuations du marché, et adaptés, promettent les promoteurs du programme.

Il faut dire que le projet d’un nouveau pôle urbain est bien positionné. Il est situé dans l’extension naturelle de la ville. Il est facilement accessible à partir de nombreux points de la ville. Les terrains sont quasiment plats, non accidentés et exempts de constructions clandestines.

Dans le détail, le projet s’étend sur une assiette foncière de 91,52 hectares. Le programme des aménagements se caractérise par sa mixité. Il est prévu de développer le résidentiel, mais aussi un quartier administratif et des équipements de proximité et de loisirs.

Le nouveau pôle urbain comptera un complexe sportif, deux hôtels, une bibliothèque, un centre commercial, deux mosquées, un centre de santé, deux collèges et quatre écoles, une maison de jeunes et un foyer féminin, un centre socioculturel et d’autres équipements de proximité.

La surface plancher pour le résidentiel, appartements et villas, est prévu sur 922.076 m2. Les équipements seront lotis sur 118.342 m2. Alors que les espaces publics et plantés s’étendront sur 356.031 m2. La réalisation de ce mégaprojet permettra de créer un nouveau quartier administratif et d’alléger la pression sur la côte du centre-ville pour la mise en oeuvre de nouvelles activités touristiques. Il permettra aussi l’aménagement de nouveaux points de liaison entre les différents quartiers.

Le renforcement de l’offre en logements aura assurément son impact sur le marché immobilier d’El Jadida. En effet, l’offre de la CGI se fera sans dessous de table, les avances au noir, et sans l’intervention très négative des intermédiaires « semsara » et autres. Et tout le monde sait que ces derniers faussent le marché de l’immobilier et disproportionnent les prix.

Quel sort pour la station météorologique ?

Le devenir de la station météorologique n’est pas encore défini. La station a été mise en place sur les terrains de l’aérodrome depuis 1976. Jusqu’en ce moment, les ministères de tutelle n’ont pas encore précisé un nouveau site pour son déplacement. Et en attendant, la station continue à fonctionner avec ses équipements météorologiques et son bâtiment administratif. Et ce, malgré la proximité des travaux d’aménagement du nouveau pôle urbain d’El Jadida. La question est de savoir si El Jadida sera privée des indicateurs et des paramètres météorologiques quand le moment viendra de raser les installations de la station.

Mohamed RAMDANI - L’économiste 15-09-2008

Répondre à cet article

3 Messages de forum