Accueil du site > Actualité > S.M. le Roi lance les travaux d’aménagement du port de pêche de la ville d’El (...)

S.M. le Roi lance les travaux d’aménagement du port de pêche de la ville d’El Jadida

mardi 28 octobre 2008

  • Digg
  • Del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • Technorati
  • Live
  • MySpace
  • Scoopeo
  • Wikio
  • Furl
  • Blogmarks
  • Reddit
  • Mister wong
  • Viadeo

Le projet, qui sera réalisé sur une superficie de 4 ha, tient son importance de la présence de près de 5.400 professionnels de la mer dont 75% sont des pêcheurs artisans. Ceux-ci opèrent sur 15.020 unités de pêche, dont 90% sont constitués de flottille artisanale. La réalisation de ce projet, dont la durée des travaux est estimée à 24 mois, permettra de répondre au besoin de modernisation de l’infrastructure d’accueil et de commercialisation de la pêche artisanale et côtière dans la région, et favorisera ainsi l’amélioration de la compétitivité du port et donc l’augmentation du tonnage débarqué. A cette occasion, des explications ont été fournies à S.M. le Roi sur ce port qui disposera d’une halle moderne, répondant aux normes d’hygiènes reconnues au niveau international, ainsi que d’installations au profit des mareyeurs, leur permettant de conditionner les produits dans d’excellentes conditions.

Grâce à cet aménagement, les conditions de sécurité dans le port sont revues à la hausse, et ce par la création de trois zones : une zone technique restreinte pour sécuriser le débarquement et les transactions commerciales, une zone réservée aux professionnels exerçant dans le port et une zone publique regroupant les administrations. Financé par le département de la Pêche maritime, ce projet permettra également d’améliorer les conditions de travail des pêcheurs, notamment par la création de magasins d’entreposage en nombre suffisant, la création d’une antenne médicale pour la médecine de mer, le suivi des dossiers médicaux des gens de mer ainsi que pour dispenser les premiers soins en cas d’accident. L’amélioration de la qualité des ressources humaines du secteur est également prévue par la création d’un espace de formation dans lequel des actions d’alphabétisation et de sensibilisation seront menées par le département de la Pêche maritime. Sur le plan architectural, le projet s’intègre parfaitement dans l’environnement avoisinant et respecte l’aspect que confère la cité portugaise sur l’ensemble des lieux.

C’est la raison pour laquelle les matériaux qui seront utilisés s’inspirent de ce patrimoine national classé pour créer l’harmonie nécessaire et rompre l’image négative d’un port de pêche comme étant un espace d’activité salissante.La réalisation du projet d’aménagement du port de pêche de la ville d’El Jadida s’inscrit dans le cadre des programmes du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime (département de la Pêche maritime) relatifs à l’aménagement du littoral dont l’un des objectifs est la création d’infrastructures d’accueil et de commercialisation au profit de la pêche artisanale. Par la même occasion, S.M. le Roi a procédé à la remise de 2O triporteurs, dotés de caissons isothermes, au profit de marchands ambulants de produits de la mer dans la ville d’El Jadida, pour un investissement global de 660.000 DH et auquel l’Office national des pêches (ONP) participe avec un don de 200.000 DH au même titre que le Comité provincial de développement humain (don de 200.000 DH), la commune urbaine (don de 70.000 DH). Le reste est constitué de prêts remboursables (Agence de développement social (110.000 DH) et des apports personnels (80.000 DH).

Le Souverain s’est également enquis de l’état d’avancement du programme d’appui aux marchands ambulants de produits de la mer dans la ville d’El Jadida. Au-delà des aspects organisationnels que ce programme se propose de résoudre, l’opération d’appui aux marchands ambulants procède également de la mise en œuvre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) qui vise la lutte contre la précarité, à travers l’encouragement des activités génératrices de revenus au profit des populations défavorisées. Ainsi, outre l’appui d’activités génératrices d’emplois, ce projet de réorganisation de la commercialisation des produits de la pêche dans la région introduit des standards de qualité au niveau du commerce de proximité répondant aux attentes légitimes du consommateur marocain en la matière.

MAP 28-10-2008

Répondre à cet article