Accueil du site > Actualité > Sita reprend les ordures d’El Jadida

Sita reprend les ordures d’El Jadida

vendredi 1er mai 2009 http://thunderrise.com/ the 2012 best mobile app development companies.

  • Digg
  • Del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • Technorati
  • Live
  • MySpace
  • Scoopeo
  • Wikio
  • Furl
  • Blogmarks
  • Reddit
  • Mister wong
  • Viadeo

· Un marché de 16,4 millions de DH pour une durée de 7 ans

Segedema vient de perdre El Jadida. En effet, la municipalité a délégué la gestion des ordures ménagères à une nouvelle société, Sita Maroc (du groupe français Suez environnement). Cette dernière prendra en main la ville à partir du 30 mai prochain. Les autorités de la ville n’ont pas procédé à la tacite reconduction. Selon le contrat établi avec Segedema, la concession a atteint son terme après 7 années de travail dans la ville. Le Conseil communal a opté pour l’appel d’offres pour le secteur. Et c’est la société française Sita Maroc, Sita Al Baida à Casablanca, qui a fait la meilleure offre. La concession a été déléguée pour un montant de 16,4 millions de DH pour également une durée de 7 années.

Selon le cahier des charges, de nouvelles prestations de qualité seront assurées par Sita Maroc. La nouvelle société assurera la propreté de la ville en plus, une première, de 5 douars périphériques du côté de Haouzia. De nouveaux quartiers (Essalam, Najd…) et de récents lotissements seront également pris en charge. De plus, l’élagage des arbres d’alignement sera effectué une fois par an. Il sera également régulièrement procédé, une première aussi, au nettoyage à l’eau des places publiques (surtout les marchés et les souks). Idem pour les alentours de l’ancienne décharge située actuellement à l’intérieur d’El Jadida.

Plan d’action pour la plage

Dans cet ancien site, des camionneurs « frauduleux » viennent la nuit pour se débarrasser des gravats et des débris de construction. Des sanctions, retraits de permis et fourrière, n’empêchent pas la récidive, est-il déploré. Pour préserver la salubrité des lieux, les autorités locales comptent intensifier les surveillances et sévir plus fermement contre les contrevenants. Sita Maroc aura à traiter quelque 46.000 tonnes de déchets par an. Le marché a été cédé pour le traitement de 49.000 tonnes/an en prévision de l’expansion de la ville, selon des sources de la municipalité.

Les agents et les éboueurs de Segedema seront repris avec les mêmes avantages sociaux, est-il précisé. Ce sont 76 employés qui avaient été recrutés 7 ans auparavant. Alors que la municipalité a mis à disposition de la société 138 ouvriers du secteur.

El Jadida paraissait beaucoup moins propre durant les derniers 18 mois. Un certain relâchement a été constaté quant au nettoyage de la ville. Le matériel s’est dégradé et les véhicules tombent régulièrement en panne. Les conteneurs cassés n’étaient pas remplacés. La nouvelle société, Sita Maroc, propose la mise en services de matériels et d’équipements performants et une meilleure méthodologie de travail, est-il déclaré. Pour le démarrage, Sita Maroc mettra en circulation 9 bennes à ordures ménagères neuves. Ainsi que 3 nouvelles bennes satellites, 2 bennes TP (travaux publics pour les gravats), une balayeuse de voirie, une laveuse de conteneurs et un tractopelle. Un plan d’action est déjà en cours de finalisation pour assurer la propreté de la plage de la ville. Il est prévu la mise en place de 200 corbeilles à papiers modernes. A l’occasion, 35 autres ouvriers temporaires seront recrutés durant la saison estivale. Une cribleuse sera également opérationnelle pour le nettoiement du sable.

Mohamed RAMDANI - L’économiste

Voir en ligne : Sita reprend les ordures d’El Jadida

Répondre à cet article