Accueil du site > Actualité > Livre patrimoine des Doukkala (de Aboulkacem CHEBRI)

Livre patrimoine des Doukkala (de Aboulkacem CHEBRI)

lundi 12 novembre 2012

Le 06 Novembre 2012 est paru en langue arabe un livre de l’archéologue Aboulkacem CHEBRI avec comme titre « Doukkala et environs. Région Doukkala-Abda, histoire et patrimoine », format moyen en 188 pages, préfacé par la doyenne des archéologues marocains Naima KHATIB-BOUJIBAR et Mohamed MAHNAOUI professeur d’histoire moderne et ancien Doyen de la Faculté des lettres d’Al-Jadida. Le livre a été édité chez Basma Print à Al-Jadida avec le concours de l’Association Doukkala.

Ecrit dans l’optique du rôle de l’histoire locale dans la construction de l’histoire nationale et rédigé dans un style qui convient aussi bien au lecteur commun et étudiants qu’aux chercheurs confirmés, le livre traite de l’histoire de Doukkala-Abda de la Préhistoire au 20ème siècle à travers ses monuments et sites archéologiques.

Les professeurs Khatib-Boujibar et Mohamed Mahnaoui et le Président de l’Association Doukkala, Abdelkrim BENCHARKI, ont bien applaudi ce nouveau livre qui enrichi notre bibliothèque et pour sa richesse en informations, documentation et le fait d’avoir apporté des corrections à des connaissances qui semblaient acquises et son traitement de certains sites jusque là méconnus ou inconnus. L’auteur a mis l’accent sur le composant amazigh fondateur dans les Doukkala auquel s’est greffé l’élément arabe et d’autres apports, comme partout au Maroc, et l’auteur n’a pas lésiné de remettre en question le nom arabe infligé au conquérant de l’Andalousie Tarek ibnou Ziyad qui, étant amazigh devrait avoir un autre nom, lui et surtout son père.

La page portugaise de l’histoire patrimoniale de Doukkala-Abda a eu son lot, mais l’auteur refuse de résumer ou restreindre l’histoire millénaire des Doukkala dans la période portugaise quoique cette dernière reste une page incontournable et qui a de loin beaucoup enrichi notre histoire.

Profondément attaché à l’intégrité territoriale du Maroc, Aboulkacem CHEBRI ne cesse tout au long de son livre, qui traite de Doukkala-Abda, de nous rappeler la marocanité de Ceuta prise par les Portugais le 21 Août 1415 et nous montrer comment elle était passée sous domination espagnole.


Aboulkacem CHEBRI, archéologue de formation, lauréat de la 1ère promotion de l’INSAP, a obtenu à Paris un diplôme supérieur en politiques culturelles et muséologie, il est Directeur du Centre d’Etudes et de Recherches sur le Patrimoine Maroco-Lusitanien, Président de l’Association des Lauréats de l’INSAP, membre à Coïmbra d’un réseau international du patrimoine mondial d’influence portugaise, a travaillé à Al-Jadida de 1991 à 2000 et de 2000 à aujourd’hui, il travaille sur le patrimoine maroco-portugais depuis 1991 et il est spécialiste de la restauration des monuments historiques