Accueil du site > El Jadida > EL JADIDA CAPITALE MONDIALE DES TAZOTA ?

EL JADIDA CAPITALE MONDIALE DES TAZOTA ?

vendredi 22 février 2013

Les tazota de la Province d’El Jadida hésitent toujours à nous dévoiler les secrets de leur acte de naissance. Et comme pour se donner plus de contenance, elles se sont confinées par centaines dans un petit espace regroupant cinq communes rurales, à quelques kilomètres de la ville d’El Jadida. Certains indices nous amènent à estimer que leur nombre avoisine les 1500 unités. Une densité qu’on ne détecte nulle part ailleurs et qui ne fait qu’approfondir encore plus l’énigme qui entoure ces chefs-d’œuvre architecturaux qui glorifient la pierre et rien que la pierre. De fabuleux édifices dont les techniques de construction laissent perplexes les plus habiles des spécialistes.

Si l’on excepte un carré très restreint d’intéressés, peu de Nationaux connaissent l’existence de ces constructions en pierre sèche qui émaillent le paysage des Doukkala depuis une époque indéterminée.

A quelle époque remontent les premières Tazota ? Qui sont les artistes bâtisseurs qui ont inauguré ce musée rural en plein air ? Quelle est l’origine du terme « Tazota » ? Pourquoi ces constructions n’existent nulle part au Maroc, sauf les cinq communes de la province d’El Jadida ?...Autant d’interrogations qui à défaut de réponses scientifiques et concrètes, laissent libre cours aux suppositions les plus contradictoires aux plus farfelues.

Par le biais de cet article, nous lançons un appel ouvert à toute personne ou institutions pouvant enrichir le débat autour de ces édifices en pierre sèche, en nous soumettant toute information utiles pouvant lever le voile sur cette énigme des Doukkala.

Nous mettons aussi à disposition des intéressés le magnifique ouvrage Publié par la Direction de l’Architecture (Dossier établi par Abdenasser LAHNAOUI, Karim TAHIRI JOUTEI, Said KAMIL, Mohamed BRIGHACH) ainsi que l’ouvrage de Sylviane battais.

Chahid Ahmed
m.ahmedchahid@yahoo.fr

Documents joints

Répondre à cet article