Accueil du site > Culture > « Je me souviens » - 22 chanteurs réunis pour une création unique et (...)

Communiqué

« Je me souviens » - 22 chanteurs réunis pour une création unique et inédite

lundi 25 février 2013

Les scènes musicales françaises et marocaines chantent leurs premiers émois musicaux. La mémoire subjective des 22 créateurs des deux côtés de la Méditerranée est le thème et la matière première de cette création franco-marocaine.

Totalement initiée par l’Institut français du Maroc, la création inédite « Je me souviens », programmée dans le cadre de la Saison Culturelle France Maroc 2013, démarrera le 7 mars 2013 dans les 11 villes du Maroc abritant un site de l’IfM.

11 artistes français sélectionnés, qui arriveront au Maroc le 6 mars 2013, vont rejoindre leurs homologues, 11 artistes marocains choisis, pour une résidence d’artistes de 10 jours.
Ainsi, 11 binômes, répartis dans 11 villes du pays, feront vivre l’âme de cette création, totalement inédite et imaginée, autour de leurs chansons « déclic ».

« Je chante, parce qu’un jour . . . j’ai entendu chanter », c’est autour de la réponse à cette question que se naîtra la création « Je me souviens ». Dès le 7 mars, pendant trois jours, dans les 11 villes abritant les sites de l’Institut français du Maroc, aux quatre coins du pays, ces drôles de couples vont participer à un petit jeu musical : s’apprendre mutuellement « leur » chanson déclic. « Si je chante, c’est parce qu’un jour j’ai entendu… » : la mémoire est au centre de la création, les souvenirs sont sollicités, partagés, voire transmis. Chacune et chacun, sur ses premiers émois, a rêvé de tout, peut-être même de chanter un jour, et le fait partager avec son « complice ».

Onze concerts en duo, simultanés, vont conclure cette première séquence le 9 mars 2013. Les 22 chanteuses et chanteurs se retrouvent ensuite pour travailler sur la scène du théâtre d’El Jadida, avec un orchestre et dirigés par l’arrangeuse Sarah Murcia.

Après ces 11 célébrations, qui confirment le rôle de passeur de valeurs artistiques de l’IfM, viendront les temps forts de « Je me souviens » : un concert à El Jadida le 15 mars, un deuxième concert le 16 mars à Meknès, et un troisième concert final le 17 mars à Rabat, les trois concerts réunissant la grande famille « Je me souviens ». Ces trois spectacles « grand format » se distinguent par leur matière musicale : à travers la subjectivité du jeu, les 22 chansons choisies racontent à leur manière l’histoire d’un choix ; celui de devenir chanteur ou chanteuse en France ou au Maroc.

La mémoire subjective des 22 créateurs des deux côtés de la Méditerranée est le thème et la matière première de cette création franco-marocaine totalement inédite. Loin d’être la fin d’une histoire, « Je me souviens » ambitionne d’être le berceau de nombreuses chansons restant à écrire…

Institut Fraçais Maroc

Répondre à cet article