Accueil du site > Actualité > Climat au beau fixe entre Sète et El Jadida

Climat au beau fixe entre Sète et El Jadida

mardi 7 mai 2013

Les deux villes fêtent le vingtième anniversaire de leur jumelage. Le jumelage est né le 5 mai 1992, mais c’est avec un an de retard qu’a officiellement été célébré ce 20e anniversaire. Après un certain essoufflement, il marque le resserrement des liens entre Sète et cette ville de la côte atlantique marocaine (à 96 km au sud de Casablanca).

Points communs

Elle est trois fois plus peuplée, mais non dépourvue de points communs avec l’île singulière : elle est touristique (surtout pour les Marocains eux-mêmes), dotée d’une lagune produisant des coquillages, d’un port de pêche et de commerce.

C’est d’ailleurs en vue d’évoquer d’éventuels échanges que la délégation marocaine, emmenée par le président du conseil municipal d’El Jadida, visitera ce lundi après-midi les installations portuaires avec le président Marc Chevallier.

Une autre rencontre aura lieu ce lundi matin à l’hôtel de Région, dans le but d’"appuyer le développement durable de la province d’El Jadida". Avant de repartir, la délégation se rendra mardi à Montpellier à l’occasion du Fise (Festival international des sports extrêmes), qu’elle compte importer à El Jadida.

Nouvel élan

Dimanche midi, au cours d’une réception organisée au théâtre de la Mer, François Commeinhes, son homologue, Abdelhakim Soujda, et le président du comité de jumelage, Roland Villena, ont tour à tour loué le "nouvel élan" imprimé aux relations entre les deux cités. En témoignent les échanges scolaires et artistiques menés par Paul Va’, Joliot et le conservatoire, l’extension du festival Voix vives à El Jadida (cette semaine) et la prochaine manifestation “5 à Sète” .

Midi Libre

Voir en ligne : Climat au beau fixe entre Sète et El Jadida

Répondre à cet article