Accueil du site > El Jadida > La petite histoire d’un Minaret atypique

La petite histoire d’un Minaret atypique

vendredi 2 août 2013

Situé sur une des tours de l’ancien château de Mazagan construit par les portugais en 1514, le minaret d’Al Masjid alatiq (La Mosquée du Mellah), présente un aspect assez particulier ; sa forme diffère du style architectural Maghrébin (forme carrée), et des vues sous différents angles permettent bien de distinguer qu’il possède une forme géométrique irrégulière, il n’a ni forme cylindrique ni forme pentagonale.

Que nous rapportent les historiens et les chroniqueurs sur ce sujet ?

Nous avons rapporté tout ce que les historiens et les chroniqueurs ont dit au sujet de ce minaret et de l’endroit où il a été surélevé.

Après avoir réservé un paragraphe à la description de la cité portugaise qu’il appela « Labrija », l’historien Ennassiri nous rapporte dans son célèbre ouvrage « Kitab Al istiqsa fi Akhbar Al Maghreb Alaqsa », cette information dont a été témoin puisqu’il était à cette époque Amine des Douanes au port de la ville.

« Toutes les constructions citées par l’auteur (Luiz de Suza) et ses proches, sont encore visibles jusqu’à ce jour, sauf la surélévation (de guet) qui vient d’être transformée, ces jours là de l’an 1297 (de l’hégire correspondant à 1880 du calendrier grégorien), en un minaret de la grande Mosquée, et ceci parce que le Gouverneur d’El Jadida en ce temps,…(Mohamed ben Driss El-Jirari),… avait demandé l’accord de l’Auguste Sultan (Moulay El Hassan Ben Mohamed)… de la transformer en un minaret, parce que les gens n’arrivent pas à entendre l’appel à la prière (Adane) de l’ancien minaret qui est très court. Le Sultan avait donné son accord… »

Sur une image qui date de l’année 1880 tirée de l’ouvrage de J. Goulven « Etablissement des premiers européens à Mazagan au cours du 19e siècle »- Edition 1918- on observe l’ancien petit minaret et l’ancienne tour de guet (Torre do Rebate), au premier plan on reconnait la tour de la prison (Torre da Cadêa).

- Le petit minaret :

J. Goulven nous rapporte dans le même ouvrage, d’après un manuscrit de Séverac (1861), que le premier minaret de la mosquée (construite pendant la première moitié du 19ème siècle) n’a été édifié qu’en 1857. La partie inférieure de ce petit minaret existe jusqu’à nos jours à côté de la porte d’entrée de la mosquée.

- Torre do Rebate :

C’est l’une des quatre tours du château de Mazagan (en non le Castelo réal puisque le seul édifice portugais appelé par ce nom a été construit à Essaouira –Mogador)

Ennassiri rapporte «  ils (les portugais) ont bâti sur une des tours de ce fort une grande construction très haute, ni carrée ni ronde, sans forme architecturale, au haut de l’un de ses côtés, ils ont construit une surélévation ronde accessible par des escaliers souples, au sommet de laquelle ont placé un mât, sortant de l’intérieur, et une cloche de guet. De cette surélévation, la sentinelle pouvait surveiller, de tous les côtés, une zone s’étendant sur 25 miles. »

Des cartes postales du début du XXème siècle (1901-1913) montrent que la partie inférieure du minaret possède la même forme que la tour portugaise. Comme il a été cité par l’historien Ennassiri, la « Torre do Rebate » a été transformée en un Minaret.

Toutes les constructions citées par l’auteur (Luiz de Suza) et ses proches, sont encore visibles jusqu’à ce jour, sauf la surélévation (de guet) qui vient d’être transformée, ces jours là de l’an 1297 (de l’hégire correspondant à 1880 du calendrier grégorien), en un minaret de la grande Mosquée, et ceci parce que le Gouverneur d’El Jadida en ce temps,…(Mohamed ben Driss El-Jirari),… avait demandé l’accord de l’Auguste Sultan (Moulay El Hassan Ben Mohamed)… de la transformer en un minaret, parce que les gens n’arrivent pas à entendre l’appel à la prière (Adane) de l’ancien minaret qui est très court. Le Sultan avait donné son accord… »

DERIF Jilali - Juillet 2013

Répondre à cet article