Festival de Dakhla : La fauconnerie honore les doukkala

Une fois de plus, les fauconniers Lekouassem d’Ouled Frej ont été au centre de toutes les attentions, lors de l’édition 2008 du festival de Dakhla, qui est à sa deuxième version et qui s’est inscrit sous le thème "Désert et Mer". Une belle occasion pour l’association des fauconniers de représenter au mieux les couleurs de la province d’El Jadida, dans cette manifestation, dont le caractère spécifique est de mettre en évidence la diversité et la richesse culturelles du Sahara marocain. Toujours est-t-il qu’au delà de toutes les attractions et festivités qui ont marqué le déroulement de ce grand moussem, il s’est avéré que la fauconnerie avec tous ses arts de dressage, de spectacle et de chasse grandeur nature, n’a pas manqué de focaliser l’admiration des visiteurs Marocains comme étrangers, qui ont été nombreux à faire le pèlerinage à ce paradis du désert qu’est Dakhla aujourd’hui.

S’il est vrai que seuls les fauconniers de Doukkala continuent à perpétuer cette tradition ancestrale, dans le pays, et même dans toute l’Afrique du nord, il n’en demeure pas moins que les faucons et leurs maîtres Lekouassem, dirigés par leur incontournable président Mohamed El Ghazouani, semblent s’integrer parfaitement et en toute harmonie avec ce paysage désertique de Dakhla et ses environs. Un retour aux sources qui ne fait que confirmer ces anciens récits qui disent que le premier faucon de chasse a pris son envol à partir d’une tente bédouine, vers les cieux azurés du désert.

A souligner, que les fauconniers Lekouassem, qui se sont rendu pour la deuxième année et de manière spontanée et volontaire à Dakhla, pour partager ces grands moments de festivités avec nos frères sahraouis, ont été reçu officiellement par le Wali de la région qui les a félicité pour leur initiative, tout en les invitant à être représentés de manière officielle à toutes les éditions futures du festival de Dakhla. Et c’est là un grand honneur pour la province d’El Jadida et tout particulièrement pour cette tribu Lekouassem d’Ouled Frej dont les sorties exceptionnelles ne cessent de surprendre. Un grand merci à notre ami Mohamed El Ghazouani et à son incomparable équipe de fauconniers qui méritent tous les éloges pour leur dévouement et leur intarissable volonté de donner à la fauconnerie de Doukkala son aura d’antan.

Chahid Ahmed

m.ahmedchahid@yahoo.fr









Posté le 13 mars 2008 par El Jadida